Comment réduire l’impact environnemental de ses vêtements ?

Comment réduire l’impact environnemental de ses vêtements ?
  1. Acheter moins de vêtements, privilégier la qualité

    Aujourd’hui, on achète environ 60% de vêtements en plus qu’il y a 15 ans. D’après Greenpeace, si la tendance se poursuit ils atteindront environ 25% des émissions de CO2 d’ici 2050. La fast fashion est donc un sujet prioritaire qu’il faut absolument enrayer.
    En privilégiant la qualité, on se fait plaisir tout en augmentant de cycle de vie de ses vêtements. Des vêtements qu’on aime porter ce sont des vêtements dont nous prenons plus soin et dont on se lasse pas ! 🙂

  2. Acheter des vêtements de seconde main. Revendre ou donner les vêtements que l’on ne porte plus

    Il faut privilégier les vêtements de seconde main. Ce mode de consommation permet de réduire les déchets et d’acheter des vêtements de meilleur qualité qui potentiellement mieux durer dans le temps.
    Evitez de jeter vos vêtements dans les bacs à recyclage, surtout si les vêtements sont en mauvais état car aujourd’hui seul 5% de ces vêtements sont reportés, le reste est déposé dans des décharges et finissent en partie dans les océans (source : reportage France 5 – Sur le front – Où finissent nos vêtements ?) !

    Votre Tshirt a un gros trou irréparable ? Paix à son âme… Maintenant faites en un torchon ou un chiffon pour cirer vos chaussures, nettoyer votre voiture, offrez lui une seconde vie !
  3. Entretenir ses vêtements et adapter ses lessives

    Les vêtements de qualité sont souvent plus facilement réparables et résistent beaucoup mieux aux lessives.
    Pour quelques euros vous pouvez acheter des aiguilles et des bobines de fil pour réparer vos vêtements. Si vous n’avez pas le temps vous pouvez également les apporter chez une couturière. En plus ça permet de faire marcher les commerces de proximité.

    Les machines à laver sont les appareils électroménagers dont la production produit le plus de CO2. Lisez attentivement les avis pour vérifier que la machine est de bonne qualité. Vous la garderez longtemps donc ça vaut le coup d’acheter du matériel de qualité. Et surtout optez pour un modèle économe en énergie !

    Pour réduire le nombre de cycles de lavage ne laver votre linge que s’il est vraiment sale.
    Si vous avez une tâche, nettoyez la rapidement avec un produit adapté. Sélectionnez une température basse et des produits écologiques pour réduire la pollution de l’eau.

    Enfin, faites sécher votre linge à l’air libre et éviter le repassage quand il n’est pas nécessaire, ça vous évitera une corvée ! 🙂
  4. Eviter les fibres polluantes

    Evitons les fibres synthétiques qui produisent beaucoup de CO2 et polluent nos océans. Aujourd’hui elles représentent plus de 60% de la production mondiale.

    Il est parfois difficile de se passer du coton. Il est un peu plus éthique que les matières synthétiques mais il faut jusqu’à 17 000 L d’eau pour produire 1 Kg et de nombreux pesticides sont utilisés.

    Privilégions les matières naturelles labellisées ou recyclées. Lin, chanvre, matières synthétiques recyclées, laine, ces matières offrent un bilan carbone bien meilleurs que le polyester. Gardons en tête qu’aucune matière n’est parfaite car la matière la plus écologique est celle que l’on ne consomme pas ! 😉

  5. Sélectionner des marques éco-responsables

    Fuyez les marques de la fast fashion, leurs vêtements ne cochent aucuns critères énoncés ci-dessus. Des marques beaucoup plus éthiques portant de vrais projets d’avenir existent, vous en trouverez un certain nombre sur notre site ! 🙂

Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez consulter ce guide de l’ADEME : https://librairie.ademe.fr/consommer-autrement/1524-revers-de-mon-look-9791029710520.html

7 bons gestes pour réduire les impacts de son look – ADEME